Quelle différence entre garde alternée et partagée ?

Lorsque les parents se séparent, la vie des enfants se trouve grandement chamboulée. En effet, ne souhaitant plus habiter ensemble, l’un des deux parents doit quitter le domicile conjugal. Cela ne signifie pas pour autant que le parent quittant la maison n’a plus d’autorité sur ses enfants. Il n’est pas rare d’être confronté à un dilemme concernant la garde des enfants suite à une séparation ou un divorce. Entre garde partagée et garde alternée, il convient de faire toute la lumière sur ces deux termes pour comprendre vraiment de quoi il en retourne.

Garde alternée

Après un divorce, comment se passe la garde des enfants ?

Après un divorce ou une séparation, tout ce qui concerne la garde des enfants est primordial.. Il en va de l’équilibre des enfants et donc de leur santé ! Ce sujet ne doit en aucun cas être tabou, chacun doit connaître ses droits et ses devoirs quant à l’éducation des enfants.

Que dit la loi sur la garde des enfants ?

D’un point de vue légal, les deux parents ont chacun le droit de garde. L’un n’est pas plus favorisé que l’autre. De ce fait, la garde ne revient pas systématiquement à la mère ou au père. D’après la loi, aucun des deux parents n’a le droit de s’auto-attribuer la garde des enfants sans avoir recueilli le consentement de l’autre. Dans un cas comme celui-ci, le parent peut être accusé d’enlèvement ; sauf circonstances exceptionnelles vues et approuvées par un juge. Les circonstances exceptionnelles sont souvent en lien direct avec des cas de maltraitance, si l’enfant court un danger psychologique ou physique. Quoi qu’il en soit, dans le cas d’un divorce, la garde partagée ou la garde alternée n’est pas décidée par les parents. Cette décision revient à un juge.

Quelle est la différence entre une garde partagée et une garde alternée ?

Garde d'enfant partagée

Pour mieux comprendre la différence entre une garde alternée et une garde partagée, il convient de connaître déjà la définition de chacune de ces expressions.

Qu’est-ce que la garde partagée ?

La garde partagée désigne un mode de garde qui tend au maximum à préserver l’équilibre des enfants dans le but de ne pas chambouler leur quotidien. Généralement, la garde partagée signifie que l’enfant reste chez l’un de ces parents du lundi au vendredi. La moitié des vacances scolaires ainsi qu’un week-end sur deux, l’autre parent a la garde de l’enfant. Par ailleurs, l’exemple donné plus haut n’est qu’indicatif puisque le rythme d’alternance est à définir entre les deux parents. Le principal est que l’enfant conserve un équilibre dans sa vie quotidienne. Par conséquent, l’enfant peut passer un temps égal chez un parent et chez l’autre. La garde partagée est souvent décidée par un juge suite à un conflit entre les deux parents.

Qu’est-ce que la garde alternée ?

Ce mode de garde signifie que l’enfant vit de façon alternative chez son père et chez sa mère. Dans ce mode de garde, ce sont les parents qui définissent la fréquence de la garde ainsi que le rythme d’alternance. La garde alternée ne suit pas un rythme fixe. Elle est mise en place, la plupart du temps, par un commun accord entre les parents. Pour exemple, la garde alternée peut se traduire comme cela : L’enfant passe une semaine chez sa mère puis une semaine chez son père. Ce mode de garde alternée est possible si les parents vivent proches l’un de l’autre, de manière à ce que l’établissement scolaire de l’enfant soit accessible facilement pour les deux parents.

Concrètement, quelle est la vraie différence entre la garde alternée et partagée ?

La garde partagée et la garde alternée répondent sensiblement aux mêmes règles et aux mêmes obligations. Les enfants ont la possibilité de voir de manière équitable leurs deux parents. Le but d’une garde après une séparation est de maintenir l’équilibre des enfants. La principale différence se trouve dans la mise en place d’une garde alternée ou partagée. La garde alternée est mise en place par les parents, si ceux-ci s’entendent bien et approuvent le rythme de garde proposé par l’un ou l’autre. Ils gèrent eux-mêmes la garde des enfants, toujours dans l’objectif de les préserver. La garde partagée est souvent décidée par un juge lors d’une séparation difficile ou suite à un désaccord entre les deux parents.