Comment aider son enfant à raconter sa journée à l’école ?

Il y a des moments de la journée où l’enfant peut être plus à l’aise pour en parler. C’est souvent le cas lorsqu’il se sent bien et qu’il se sent soutenu par ses parents, mais il n’est pas toujours facile pour lui d’en parler.

Enfant qui raconta sa journée à l'école


Pour aider son enfant à raconter une journée d’école,

Voici quelques conseils :


Avant la visite :
– Préparez les questions que vous allez poser au parent , à l’enfant, aux enseignants.
– Précisez les questions qui concernent le déroulement de la journée, et celles qui concernent les activités extra-scolaires.
– Invitez votre enfant à vous raconter sa journée. Il sera plus détendu et aura moins peur de dire ce qu’il a fait ou pas fait pendant la matinée.


Pendant la visite :
– Demandez à l’enfant de vous parler du déroulement de la journée (les moments où il s’est senti bien, les moments où il a été fatigué…) et des activités extra-scolaires (qu’il a faites, qu’il aimerait faire).
– Demandez à l’enfant d’expliquer ce qu’il a fait ou pas fait pendant la matinée.


Après la visite :
– Invitez votre enfant à revenir vers vous sur les moments qui le concernent le plus, en lui demandant par exemple ce qu’il a aimé ou pas apprécié pendant cette visite. Il est important que l’enfant vous raconte sa journée.


– Invitez votre enfant à revenir vers vous après une semaine ou un mois, pour qu’il puisse parler de la façon dont il vit cette journée à la maison.


Pour aider son enfant à parler d’événements qui ne se sont pas passés comme prévu,

Voici quelques conseils :


– Demandez à votre enfant ce qu’il a fait pendant la journée (ce qu’il a aimé/pas aimé, ce qu’il aurait voulu faire) et ce qui lui a plu ou déplu.


– Demandez à votre enfant de vous raconter ce qu’il a vécu pendant la visite (ce qu’il a fait, s’il s’est senti fatigué, s’il était content…)


– Demandez à votre enfant si vous pouvez l’aider à faire des choses pour améliorer sa journée (si vous ne savez pas quoi faire, faites le avec lui).

Pourquoi un enfant ne raconte pas sa journée ?

Certains événements de la journée ne sont pas toujours faciles à raconter. C’est le cas par exemple lorsque votre enfant a eu peur ou s’il a fait une mauvaise chute (dans ce cas, il est important que vous lui demandiez ce qu’il a ressenti).


Il peut aussi arriver que l’enfant n’ait pas envie de parler d’un événement qui s’est passé pendant sa visite. Cela se produit parfois parce qu’il en a honte ou parce que l’événement lui semble difficile à raconter. Il est important alors d’insister pour qu’il raconte ce qui s’est passé.
Si votre enfant a peur de parler, il faut le rassurer en lui disant qu’il ne sera pas jugé.


Comment aider un enfant qui refuse de raconter sa journée ?


Il arrive souvent que les enfants ne parlent pas spontanément des expériences positives ou négatives vécues pendant leur visite. Il n’y a donc pas grand-chose à faire si ce n’est d’insister, de le questionner et de faire en sorte que son intérêt soit maintenu jusqu’à la fin.


Si vous constatez que l’intérêt pour sa visite est faible ou s’il refuse toujours de parler, demandez à un autre enfant de jouer avec lui pendant quelques minutes (cela peut l’aider à se sentir mieux). Il est également possible d’organiser un jeu dans lequel les enfants peuvent partager leurs expériences positives ou négatives.


Si l’enfant ne raconte toujours pas ce qui lui est arrivé, il se peut que ce soit le signe qu’il a besoin de parler de quelque chose d’important à ses parents.


Si votre enfant refuse de vous raconter son expérience, vous pouvez en parler avec ses enseignants ou les personnes qui s’occupent de lui (par exemple la baby-sitter) afin de trouver une solution. Vous pouvez par exemple demander aux parents d’un autre enfant qui joue avec votre enfant s’ils ont des questions sur ce qui s’est passé pendant la visite.


Que faire si votre enfant ne veut pas parler de sa journée ?


Si vous constatez que votre enfant ne parle pas de sa visite, il se peut qu’il ait besoin de parler à ses parents. Il est important de l’aider à exprimer ses émotions et à mettre des mots sur ses expériences afin d’éviter que son anxiété ne se développe davantage.

Ne soyez pas intrusif.


Ne lui posez pas de questions auxquelles il ne veut peut-être pas répondre.
Laissez-lui du temps pour parler de ses expériences.


Ne le forcez pas à partager son expérience s’il ne souhaite pas le faire. Vous pouvez par exemple lui dire que vous êtes là si besoin et qu’il peut toujours vous parler quand il en aura envie. Si votre enfant est trop jeune et que vous ne pouvez pas être disponible pendant un certain temps, demandez aux parents d’un autre enfant s’ils peuvent prendre votre enfant pour une courte période.


Essayez de ne pas être trop dur avec votre enfant pendant la visite et ne soyez pas trop strict.
Si vous êtes inquiet, essayez de parler à quelqu’un qui peut vous conseiller ou discuter avec un professionnel.


Que faire si mon enfant a peur ?


Si vous remarquez que votre enfant a peur pendant la visite, il se peut qu’il ait besoin d’une aide psychologique. Si votre enfant a peur, il peut avoir du mal à vous parler ou à se confier.
Les enfants peuvent également avoir besoin d’un soutien supplémentaire pendant leur visite. Vous pouvez les aider à exprimer leurs craintes et à trouver un moyen de s’en sortir sans être trop anxieux.